Jeïna et Figaro s'entendent bien. Enfin, ça dépend des fois.

Parfois, ils se font des câlins, se lèchent mutuellement la truffe :

[Photo à venir car le site bugge]

Parfois, Jeïna se met debout, attrape ses poils, le fait tomber et le traîne par terre pour l'emmener dans son panier, bien sûr en le cognant aux meubles... Une fois sa proie capturée, voilà le sort qu'il lui est réservé : 

[Photo à venir car le site bugge] 

Mais au fond, ils sont bons amis. Le matin, Jeïna pleure pour aller retrouver Figaro dans le salon. Elle partage même ses os avec lui. Hé oui, les Maincoon, ils sont un peu chiens...

[Photo à venir car le site bugge]